Chroniques hivernales dans le Massif central

21 mars 2017

Bulletin du 21 mars 2017

Bonjour,

Comme l'actualité des 10 derniers jours est très calme, pour commencer, je vous propose un bilan climatique du mois dernier. Février 2017 est doux, comme à l'échelle de la France, et globalement humide sur les hautes terres du Massif central. Au sommet du Mont Aigoual, la moyenne des températures est supérieure de 2,2°C par rapport à la normale 1981-2010 (source MF). Le nombre de jours de gel est relativement faible, 18 seulement à la station du Sancy à 1660 m (source Infoclimat). Le territoire est resté à l'écart des invasions froides, près des sommets, la T n'est pas descendue sous -10°C (seulement -7°C au pied du Sancy et -6°C au sommet de l'Aigoual). La répartition des précipitations est très classique, avec des bordures occidentales et orientales bien arrosées où les valeurs dépassent 150 voire 200 mm (carte ci-dessous). A l'inverse, les valeurs sont inférieures à 60 mm dans la partie médiane. Pour le vent, on note que c'est le deuxième mois consécutif où l'on relève une rafale supérieure à 140 km/h à la station du pied du Sancy, valeur proche du record depuis le début des mesures en novembre 2014. L'enneigement est relativement abondant sur la bordure orientale et déficitaire sur la partie ouest (16 jours de neige au sol au Mont-Dore 1200 m contre 24 jours en moyenne, etc.).

CarteMC_BilanPrecip_2017_02

 

Pour revenir sur l'actualité, la seconde décade du mois de mars s'est caractérisée par l'absence de chutes de neige dans le Massif central. Désormais, pour trouver un manteau neigeux continu, il faut monter près des plus hauts sommets au-dessus de 1400 / 1500 m d'altitude.

On retrouve une situation déficitaire dans une majorité de massifs montagnards métropolitains, situation banale cet hiver comme on le constate sur le graphique du col de Porte ci-dessous. Seuls quelques postes de haute montagne sont encore excédentaires, comme ceux de Bonneval-sur-Arc ou Maniccia (Corse) comme on peut le voir sur la carte interactive et les graphiques.

 

Pour la semaine à venir, d'après les modèles météorologiques, les conditions de circulation atmosphérique seront très changeantes avec un basculement du flux océanique vers un flux méditerranéen. Dans ce contexte, le MC subirait plusieurs épisodes pluvio-neigeux entre aujourd'hui (mardi) et le WE prochain. Toutefois, avec un isotherme 0°C prévu le plus souvent au-dessus de 1500 m, les chutes de neige toucheraient essentiellement les plus hauts sommets.

On peut noter aussi que des cumuls très abondants sont prévus sur la frontalière italienne dans les Alpes d'ici la fin de la semaine.

A confirmer, en attendant la neige est bien de retour ce soir dans les monts Dore où le sol commence à blanchir...

Prochain bulletin vers le 1er avril.

Bonne soirée

Posté par Adm_Fred à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Carte interactive

La carte interactive permet d'évaluer les niveaux d'enneigement de l'hiver en cours par comparaison aux hivers récents.

- Cliquer sur les points de mesure pour obtenir des informations complémentaires sur le site de mesure, la période de calcul et le producteur de données

- Cliquer sur le symbole de la légende pour afficher / cacher les différentes couches d'informations. Par défaut, la légende est désactivée.

Mise à jour le 21 mars 2017

Posté par Adm_Fred à 16:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Graphiques

Les graphiques ci-dessous permettent de comparer l'enneigement de l'hiver en cours avec celui des hivers récents dans différents massifs.

Dans le Massif central :

 

Dans les Alpes du Nord :

 

 

Dans les Alpes du Sud:

 

 

Dans les Pyrénées:

 

 

Mise à jour le 21 mars 2017

Posté par Adm_Fred à 16:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 mars 2017

Bulletin du 11 mars 2017

Bonjour,

Les 10 premiers jours de mars ont apporté plusieurs épisodes neigeux successifs dans le Massif central, comme le montrent les photos ci-dessous du 4 mars dans l'Aubrac.

Le buron du Born au bout de la ligne électrique :

IMG_0480aa

Le lac de Saint-Andéol:

IMG_0116aa_St-Andeol

L'ancien monastère d'Aubrac :

IMG_0125aa_Aubrac

Dans la tourmente :

IMG_0517aa_Aubrac

Mais le début du mois de mars est également marqué par des redoux pluvieux et des coups de vents violents. Au sommet du Mont-Aigoual, on a dépassé 180 km/h le 4 mars et 170 km/h le 6 mars (source Météo-France). A la jeune station Infoclimat au pied du Puy de Sancy, on a établi un nouveau record avec 153 km/h le 6 mars. Avec cette agitation, les hauteurs de neige ont un peu progressé près des sommets auvergnats. Au Mont-Dore, on mesure aujourd'hui entre 15 cm à 1200 m et 120 cm à 1700 m. Certes, à 1700 m, il s'agit de la valeur la plus élevée de l'hiver, mais on est encore loin de la médiane (175 cm le 11 mars sur la période 2003-04 - 2016-17). Depuis jeudi, les conditions de ski sont printanières, neige gros sel en versant sud et glacée en versant nord comme dans les couloirs du Mont-Dore. En versant sud, la fonte est désormais rapide par temps ensoleillé.

Dans les autres secteurs de montagne, la situation de l'enneigement s'est améliorée dans les Alpes à haute altitude. On est désormais excédentaire dans les postes localisés près ou au-dessus de 3000 m : 250 cm à Bonneval-sur-Arc (2720 m) pour une valeur médiane de 150 cm sur la période 2003-04 - 2016-17 (source Météo-France). En revanche, on reste déficitaire dans les Préalpes et dans de nombreux postes pyrénéens : 105 cm à Soum Couy (2150 m) pour une valeur médiane de 180 cm sur la période 2003-04 - 2016-17 (source Météo-France). Les données détaillées sont accessibles sur les graphiques et sur la carte interactive.

Selon les modèles météos, après la parenthèse humide de dimanche et lundi, les hautes pressions doivent envahir à nouveau la France. Dans ce contexte, la semaine prochaine s'annonce très douce en altitude et sèche dans le Massif central. Les prévisions sont plus floues à partir du vendredi prochain.

Prochain bulletin vers le 21 mars.

Bonne soirée.

 

Posté par Adm_Fred à 22:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2017

Bulletin du 1er mars

Bonjour,

Comme le laissaient présager les modèles il y a 10 jours, les conditions météos se sont durcies dans le Massif central depuis le début de la semaine, en particulier dans les montagnes océaniques avec un cocktail de vents forts, neige, pluie, grésil, neige mouillée, etc. Toutefois, malgré des apports importants, l'enneigement reste déficitaire près des sommets. Au Mont-Dore on mesure aujourd'hui (les valeurs médianes de la période 2003-04 2016-17 sont indiquées entre parenthèses) :

1200 m: 30 cm (30 cm)

1300 m: 40 cm (60 cm)

1500 m: 85 cm (105 cm)

1700 m: 105 cm (175 cm)

Le manteau neigeux est très irrégulier, près des sommets, on se retrouve vite à la glace sur les versants directement exposés aux vents d'ouest et de sud. Plus bas en altitude et en forêt, le manteau est plus homogène.

Le constat est identique dans les autres massifs français, comme le montre la carte ci-dessous, où malgré les chutes des derniers jours, le déficit est encore marqué dans les Alpes du nord en particulier :

Carte_2017_03_01

Les données détaillées sont accessibles sur la carte interactive et sur les graphiques.

 

D'après les modèles météorologiques, le flux resterait océanique dans les jours qui viennent, apportant beaucoup d'humidité, de vent et des températures fluctuantes autour des normales de saison. Cette situation typique en hiver est illustrée par la carte ci-dessous issue du modèle de prévision GFS (carte prévue pour dimanche 5 mars). Le flux d'ouest circule rapidement entre les zones de basses pressions polaires (isobares < 1000 hPa), qui s'étendent depuis les côtes américaines jusqu'en Europe orientale, et les zones de hautes pressions subtropicales (isobares > 1020 hPa) qui s'étendent des Açores à la Méditerranée. La zone de hautes pressions localisée au Groenland, au nord de l'Islande et de la Scandinavie permet de maintenir la zone de conflit entre l'air frais d'origine polaire et l'air doux d'origine subtripicale à une latitude assez basse, proche du 45ème parallèle au niveau de la France.

gfs_2017_03_05

Dans le Massif central, après le redoux pluvieux en cours, une courte accalmie se dessinerait jeudi AM et vendredi avant le retour des précipitations dans la nuit de vendredi à samedi. Les massifs du sud et de l'est pourraient ainsi être bien arrosés avant une distribution à nouveau plus favorable aux montagnes océaniques dimanche et les jours suivants. La température suffisamment basse devrait permettre des cumuls neigeux significatifs au-dessus de 1100 - 1300 m environ d'ici lundi soir. La carte ci-dessous issue du modèle Arpège montre les cumuls neigeux prévus d'ici lundi matin sur l'ensemble des montagnes françaises :

arpege_17_03_06

La tendance pour mardi et mercredi prochain est en revanche beaucoup moins favorable car la pluie remonterait jusqu'aux sommets. Toutefois, à partir de lundi, il faudra attendre les calages fins des modèles pour connaître plus précisément l'altitude de la limite pluie - neige.

Prochain bulletin vers le 11 mars.

Bonne soirée

Posté par Adm_IUP à 22:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]