Bonjour,

L'enneigement est actuellement nettement déficitaire dans le Massif central, de telle sorte que les stations de ski ont des difficultés pour ouvrir malgré la neige artificielle. La photo ci-dessous représente le bas du domaine skiable du Mont-Dore ce matin :

IMG_0435a

Près des sommets en face nord, l'amabiance est un peu plus hivernale :

IMG_0438aD'ailleurs on peut descendre en ski depuis le téléphérique en visant les bonnes plaques de neige (neige dure avec qq cm de poudreuse ce matin) !

 

La situation est identique dans les autres secteurs de montagne à l'exception des Alpes du Sud frontalières au-dessus de 2000 - 2500 m environ (voir cartes et graphiques du suivi de l'enneigement). Ainsi l'épaisseur du manteau neigeux n'a-t-elle jamais été aussi faible à cette date sur notre période de référence (2003-04 - 2014-15) dans plusieurs postes de mesure :au col de Porte, à Tignes (Chevril) ou à Boutx (Comminges). Sur une période de référence plus longue, au col de Porte, l'absence de neige au sol un 21 décembre a été observée 5 fois seulement depuis l'hiver 1960-61, soit une fois tous les 10 ans environ.

Les prévisions météorologiques ne sont pas favorables à la neige à court terme, car les hautes pressions atmosphériques vont de nouveau s'installer sur le pays jusqu'à Noël. Jeudi, un passage pluvio-neigeux de faible activité devrait toucher les massifs dans un flux de Nord-Ouest. Les modèles divergent pour les jours suivants, comme l'illustrent les dernières sorties (prévisions pour le dimanche 28):

Prévi2014-12-28Sur le modèle américain GFS (version actuelle et nouvelle version) - carte du haut, la remontée des hautes pressions sur le proche atlantique garantirait la mise en place d'un flux de nord froid et neigeux à basse altitude le week-end prochain. Sur le modèle européen - carte du bas, d'une part, cette pulsion froide serait retardée (air doux encore présent dimanche sur le pays), et d'autre part, le flux prendrait ensuite une composante plus océanique.

Dans tous les cas, le frais / froid devrait envahir le pays à plusieurs reprises à partir de vendredi (chronologie à préciser), ce qui permettrait aux stations de ski de fabriquer de la neige. De vraies chutes de neige sont même envisagées à moyenne altitude, avec des modalités et une choronologie différentes, dès samedi par flux nordique pour GFS, dimanche voire lundi par flux plus océanique pour l'européen. A confirmer en raison de l'échéance lointaine et de la complexité de la situation atmosphérique à venir. Pour preuve, le scénario proposé par le modèle européen ce soir a bien évolué par rapport à celui du matin.

A noter: après le nouvelle carte de l'enneigement, une nouvelle mise en forme également pour les graphiques du suivi de l'enneigement.

Prochain bulletin vers le 1er / 2 janvier sauf situation intéressante avant.

Bonnes fêtes !