Bonjour,

D'abord, je vous souhaite une très bonne année 2015 ! En espérant qu'elle soit riche en événements météorologiques !

Le 1er janvier, la neige était encore présente dans le Massif central jusqu'à des altitudes relativement modestes, inférieures à 1000 m (photo ci-dessous du plateau des Dômes dans le secteur du lac d'Aydat). Mais les épaisseurs restent modestes et déficitaires sur  les sommets: 20 cm seulement par exemple au jalon à 1500 m au Mont-Dore pour une valeur médiane de 35 cm. D'ailleurs il est toujours aussi compliqué de skier en alpin hors pistes à canons. On peut aussi noter des inversions de températures remarquables ces derniers jours entre les sommets et les plateaux voisins. On relevait par exemple le 1er janvier à 7h : +4,4°C à la station du Sancy à 1660 m contre -8,3°C à la Bourboule à 850 m (soit 12,7°C d'écart ! et -5°C à Aulnat dans la plaine.

IMG_0001a

Décembre 2014 est dans la continuité de novembre 2014 car c'est encore un mois déficitaire pour l'enneigement. Par exemple au Mont-Dore 1200 m, on dénombre seulement 16 jours de neige au sol contre 22 en général (médiane 1999-2000 - 2014-15). Les températures en montagne sont restées dans les normes, ce qui atténue un peu l'excédent de l'ensemble de l'année 2014 qui se caractérise sans surprise par des températures très élevées (2014 s'inscrit donc dans la tendance au réchauffement). Je ferai un bilan plus complet de l'année 2014 dans une prochaine note un peu plus tard.

La faiblesse de l'enneigement est également marquée en ce début d'année 2015 dans les Alpes du Nord à haute altitude: on relève par exemple 45 cm seulement à la balise Météo-France du Chevril à 2500 m (secteur de Tignes) contre 90 cm en général. Les Alpes du Sud et les Pyrénées sont globalement mieux enneigés: on mesure 1 m à la balise Météo-France au Port d'Aula dans le massif du Couserans vers 2000 m pour une valeur médiane de 90 cm (voir cartes et graphiques dans les notes dédiées).

Toujours pas de chutes de neige significatives en vue dans les prochains jours dans le Massif central. En effet, la France reste sous l'influence des hautes pressions subtropicales. Dans ce flux d'Ouest anticyclonique, les faibles précipitations attendues tomberont souvent sous forme de pluie, comme cette nuit et les deux prochains jours par exemple. Les portes entrevues par les modèles météorologiques à moyen terme se referment quand on se rapproche de l'échéance !

Prochain bulletin vers le 11 - 12 janvier

Bonne soirée