Bonjour à tous,

La situation actuelle de l'enneigement dans le Massif central est très contrastée. En effet, les hauteurs de neige restent très faibles au-dessus de 1300 m dans la partie ouest, le graphique du Mont-Dore 1500 m est éloquent: la courbe en dents de scies illustre la difficulté à cumuler entre les différents épisodes neigeux trop modestes de ce début d'hiver. L'enneigement modeste est également illustré par la photo jointe ci-dessous.

Pano2015jan01

Au contraire, la bordure orientale connait actuellement un très bel épisode neigeux. D'après les différents témoignages, sur le Vivarais, les cumuls observés ce soir varient d'environ 10 / 15 cm vers 600 m à 40 / 60 cm dans le secteur Mézenc - Gerbier au-dessus de 1300 m, c'est une approche très globale qui peut varier d'une vallée à l'autre évidemment. De nombreuses routes ont déjà été fermées à la circulation dans le secteur de Lachamp-Raphaël, et la burle annoncée dès vendredi / samedi devrait maintenir des conditions de déplacement très délicates sur le plateau pendant plusieurs jours !

Mais la situation de la bordure orientale du MC est une exception, car dans les autres secteurs de montagne française, malgré le froid qui s'est installé depuis plusieurs jours, les chutes de neige trop faibles n'ont pas encore permis de combler le déficit. En effet, l'enneigement est au mieux proche des normales comme dans les Alpes du Sud par exemple (voir graphique Millefonts), au pire très déficitaire comme en Vanoise par exemple (voir graphique Bellecote).

A court et moyen terme, les hautes pressions localisées sur le proche atlantique devraient peu à peu s'affaisser en latitude et se rapprocher du pays. Dans ces conditions, le flux se maintiendrait au nord-ouest dans un air plus doux et les précipitations seraient atténuées en lien avec des champs de pression en hausse. Pour ce dernier point, seuls les calages à court terme permettront de préciser les volumes potentiels. On reste désormais prudent, car de beaux potentiels neigeux, entrevus notamment dans les Monts d'Auvergne à de échéances de 4 à 5 jours, ont fait pchiit à plusieurs reprises depuis le début de l'hiver. Pourtant il faudrait faire le plein maintenant, tant que la fraicheur est là, pour résister plus tard au retour inévitable des redoux.

Prochain bulletin vers le 1er février.

Bonne soirée