Bonjour,

L'épisode cévenol du WE dernier a permis d'enneiger les montagnes méditerranéennes. On mesure par exemple 50 cm au sommet du Mont-Aigoual aujourd'hui. Le Mont-Lozère (photo ci-dessous - Source Infoclimat) et le plateau ardéchois ont également bénéficié de ces apports neigeux abondants ainsi que le sud de la Margeride dans une moindre mesure. En définitive, à l'échelle du Massif central, les secteurs les plus défavorisés correspondent aux massifs du NE (Pilat, Mézenc, Devès, etc.). Les secteurs localisés au-dessous de 1300 m des Monts d'Auvergne restent également déficitaires.

Photo_Lozère

Au Mont-Dore, les hauteurs de neige varient entre 10 cm et 190 cm entre 1200 m et 1900 m (hors pistes à canons bien sûr). Les conditions de ski en hors piste étaient satisfaisantes aujourd'hui, elles vont à nouveau évoluer très vite dans les heures / jours qui viennent. En termes de bilan, février est conforme aux prévisions saisonnières, doux et humide. Au Mont-Dore, les conditions météos ont été mauvaises: 3 jours seulement sans précipitations, de nombreux épisodes de pluies et neiges, beaucoup de vent. La température moyenne de février à la station du Sancy est de -1,8°C et l'on dénombre 25 jours de gel. La photo du jour illustre la nébulosité ambiante et le caractère éphèmère des éclaircies : les Monts du Cantal au fond depuis les crêtes du Sancy / Fontaine Salée avant l'arrivée de la nouvelle salve pluvio-neigeuse:

IMG_0232a

 

Dans les autres secteurs de montagne, l'enneigement est excédentaire dans les Alpes du Nord en haute montagne: on est proche ou au-dessus des valeurs maximales relevées sur la période 2003-04 - 2015-16 (plus de 2,5 m par exemple au sommet de Bellecôte en Vanoise). L'enneigement est déficitaire en moyenne montagne, dans les Pyrénées orientales et dans les Alpes du Sud malgré les belles chutes de neige des derniers jours sur les montagnes méditerranéennes (photo ci-dessous dans les Alpes italiennes / Mercantour - Source Infoclimat).

Photo_Italie

 

D'après les prévisions saisonnières, mars serait frais et humide. Les prévisions à court terme s'inscrivent dans cette tendance. En effet, un flux de nord-ouest s'installe provisoirement sur l'Europe occidentale avant de prendre une composante plus nordique en fin de semaine. Plusieurs épisodes pluvio-neigeux sont encore prévus dans le Massif central tout au long de la semaine et la limite pluie-neige devrait descendre plus durablement au-dessous de 1000 m à partir de samedi. En termes de cumuls, les Monts d'Auvergne seraient une nouvelle fois privilégiés. Au vu des modèles ce soir, une 50aine de cm supplémentaires sont raisonnablement envisageables au-dessus de 1500 m (Cantal et Monts Dore). De même, il est fort probable que la couche de neige soit à nouveau suffisante pour les foyers de ski de fond localisés au-dessus de 1200 m le WE prochain. A confirmer évidemment dans le prochaines sorties, les désillusions des prévisions au-delà de 3 jours cet hiver incitent à la prudence...

Enfin, vous l'avez remarqué, la mise en page du Blog a un peu évolué avec le tranfert des menus des colonnes dans le menu horizontal.

Prochain bulletin vers le 11 mars.