Bonjour,

Ce début d'hiver est assez classique dans le Massif central avec un enneigement en dents de scies, qui disparaît suite aux redoux pluvieux et venteux qui se succèdent associés aux flux à composante sud. Si les montagnes étaient encore bien enneigées en début de WE (photos ci-dessous), il ne reste aujourd'hui que des plaques et des congères résiduelles attaquées par un vent qui dépasse 100 km/h en rafales depuis dimanche sur les sommets: aujourd'hui, on a mesuré 148 km/h à la station du Sancy (valeur maximale depuis l'installation de la station), 167 km/h au Mont-Aigoual.

IMG_0890ee

IMG_0217aa

Ailleurs, la montagne alpine est bien enneigée au-dessus de 2000 m. On mesure déjà plus de 1,5 m aujourd'hui à la Nivose des Ecrins à 3000 m, ce qui correspond à la valeur la plus élevée depuis 2003-04 (source Météo-France). Et la suite s'annonce très favorable encore à la haute montagne.

En effet, d'après les modèles de prévisions météorologiques, la circulation atmosphérique en Europe occidentale serait influencée par la présence de hautes pressions sur la Grande Bretagne et le proche Atlantique d'une part, et d'autre part, par une zone de basses pressions centrée sur la Méditerranée nord-occidentale. Dans ces conditions, la France serait soumise à un flux méditerranéen générateur de très fortes précipitations et de vents violents, en particulier dans les Alpes du Sud, les Cévennes, le Vivarais et les Pyrénées orientales. La figure ci-dessous illustre les cumuls de précipitations envisagés par le modèle Arpège dans les 3 jours à venir (échance jeudi 13 h): comme on le voit, les valeurs dépassent 200 mm dans de nombreux secteurs (plages de couleur rouge), avec une pointe supérieure à 400 mm dans les Cévennes, sachant qu'il est déjà tombé plus de 200 mm aujourd'hui dans le Tanargue comme à Loubaresse par exemple !

arpege-25-72-4

Les chutes de neige pourraient ainsi être très abondantes à haute altitude dans les Ecrins, le Queyras et la Vanoise (zone frontalière), comme le montre la carte du modèle Arpège, qui illustre les cumuls de neige prévus, ici sur 4 jours (échéance vendredi 13h): on atteint les limites de la légende avec des cumuls supérieurs à 2 m, voire 2,5 m sur la frontière italienne !

arpege-45-96-4

 

En revanche, avec un isotherme 0°C situé le plus souvent vers 2000 m, les chutes de neige devraient rester anecdotiques dans le Massif central jusqu'à la fin de la semaine.

Prochain bulletin vers le 1er / 2 décembre.

Bonne soirée