Bonjour,

Après un bel épisode cévenol sur la bordure orientale du MC la semaine dernière, l'enneigement est désormais hétérogène à l'échelle du Massif central. S'il reste nettement déficitaire dans les montagnes océaniques, il est devenu excédentaire sur la bordure orientale où l'on mesure en général 50 cm à 1 m entre 1300 et 1500 m d'altitude (photos ci-dessous): au sommet de l'Aigoual, 55 cm ont été relevés ce jour par exemple. Au sommet du Mont Lozère les cumuls neigeux dépasseraient 1,5 m.

Le col du Pendu (Tanargue) - Source Infoclimat

ColPendu_2017_01_27

 

Le train "Cévenol" bloqué par une coulée de neige (plateau ardéchois) - Source Infoclimat

CévenolBloqué_2017_01_27

 

Loubaresse après la tempête (plateau ardéchois / Tanargue) - Source Infoclimat

Loubaresse_2017_01_29

 

Dans les autres secteurs de montagne, la situation a peu évolué par rapport au 21 janvier: l'enneigement est souvent déficitaire dans les Alpes et proche des normales dans les Pyrénées ou en Corse. Le déficit reste particulièrement marqué dans les Alpes du nord, dans Belledonne par exemple, la Nivose à 2240 m d'altitude indique 95 cm pour une valeur médiane de 210 cm (sur la période 2006-2017 - Source Météo-France): Voir carte et graphique.

 

Pour les jours suivants, on change à nouveau de régime de circulation atmosphérique en Europe occidentale avec la mise en place d'un flux d'ouest très rapide, humide, venteux et assez doux. Dans ce flux océanique, le Massif central serait soumis à une succession de passages pluvio-neigeux jusqu'à dimanche / lundi. La limite pluie - neige, très fluctuante, serait toutefois globalement assez haute, de telle sorte que les cumuls neigeux significatifs seraient réservés aux plus hauts sommets, au-dessus de 1500 m environ. Plusieurs coups de vent violents sont attendus sur les crêtes pendant cette période. A partir de mardi, la situation atmosphérique est mal appréhendée par les modèles, mais la porte est ouverte pour de nouveaux épisodes neigeux en moyenne montagne.

Prochain bulletin vers le 11 février, avec un bilan climato du mois de janvier que l'on peut déjà qualifier de froid et sec globalement.

Bonne soirée