Bonjour,

Bulletin assez rapide faute de temps...

Dans le Massif central, si la situation de l'enneigement s'est améliorée depuis le début du mois de février sur la façade océanique (photo ci-dessous), l'enneigement reste meilleur sur les sommets de la bordure sud-est. Dans les Monts Dore, on mesure aujourd'hui : 25 cm à 1200 m (25 cm) / 50 cm à 1300 (50 cm) / 50 cm à 1500 m (75 cm) / 80 cm à 1700 m (140 cm). Les valeurs entre parenthèses correspondent aux médianes 2003-04 - 2016-17. Le manteau neigeux aujourd'hui était bien compact: neige dure recouverte par quelques centimètres de poudreuse tassée par le vent dans les combes.

IMG_0069a

L'enneigement a progressé également dans les autres massifs. Les valeurs dans les Pyrénées et en Corse sont désormais proches ou supérieures aux normales. En revanche, dans les Alpes, malgré les chutes de neige récentes, le déficit est encore marqué dans la partie nord-ouest, dépendante des flux océaniques: dans le massif de la Chartreuse, on mesure 60 cm au col de Porte à 1340 m (poste Météo-France), valeur maximale de l'hiver en cours, mais la valeur habituelle à cette date est de 90 cm. Ailleurs, notamment en haute montagne sur la frontière italienne, l'enneigement est satisfaisant : on mesure par exemple plus d'un mètre de neige au sol vers 2600 m d'altitude de part et d'autre du col Agnel dans le Queyras. Pour les données détaillées on peut consulter la carte interactive et les graphiques.

Dans les prochains jours, le flux devrait s'orienter au sud en Europe occidentale (carte ci-dessous - Modèle européen). Dans ces conditions, le temps associé dans le Massif central serait très doux et très venté, avec quelques passages pluvio-neigeux. Inutile de préciser que le manteau neigeux va bien souffrir jusqu'à mardi. Toutefois, les sommets du sud-est du Massif central comme le Mont Lozère pourraient bénéficier d'apports neigeux supplémentaires. En seconde partie de semaine prochaine, les hautes pressions devraient envahir le territoire, confirmant la douceur en altitude, mais dans une ambiance plus sèche et ensoleillée.

CEP_Previ_17_02_13

Sur la carte ci-dessus, le flux de sud s'étend de l'Afrique du Nord jusqu'en Islande, le froid reste cantonné à l'Europe orientale.

Comme d'habitude, les prévisions sont à confirmer au-delà de J+4 / J+5.

Prochain bulletin vers le 21 février.

Bonne soirée