Bonjour,

Comme le laissaient présager les modèles il y a 10 jours, les conditions météos se sont durcies dans le Massif central depuis le début de la semaine, en particulier dans les montagnes océaniques avec un cocktail de vents forts, neige, pluie, grésil, neige mouillée, etc. Toutefois, malgré des apports importants, l'enneigement reste déficitaire près des sommets. Au Mont-Dore on mesure aujourd'hui (les valeurs médianes de la période 2003-04 2016-17 sont indiquées entre parenthèses) :

1200 m: 30 cm (30 cm)

1300 m: 40 cm (60 cm)

1500 m: 85 cm (105 cm)

1700 m: 105 cm (175 cm)

Le manteau neigeux est très irrégulier, près des sommets, on se retrouve vite à la glace sur les versants directement exposés aux vents d'ouest et de sud. Plus bas en altitude et en forêt, le manteau est plus homogène.

Le constat est identique dans les autres massifs français, comme le montre la carte ci-dessous, où malgré les chutes des derniers jours, le déficit est encore marqué dans les Alpes du nord en particulier :

Carte_2017_03_01

Les données détaillées sont accessibles sur la carte interactive et sur les graphiques.

 

D'après les modèles météorologiques, le flux resterait océanique dans les jours qui viennent, apportant beaucoup d'humidité, de vent et des températures fluctuantes autour des normales de saison. Cette situation typique en hiver est illustrée par la carte ci-dessous issue du modèle de prévision GFS (carte prévue pour dimanche 5 mars). Le flux d'ouest circule rapidement entre les zones de basses pressions polaires (isobares < 1000 hPa), qui s'étendent depuis les côtes américaines jusqu'en Europe orientale, et les zones de hautes pressions subtropicales (isobares > 1020 hPa) qui s'étendent des Açores à la Méditerranée. La zone de hautes pressions localisée au Groenland, au nord de l'Islande et de la Scandinavie permet de maintenir la zone de conflit entre l'air frais d'origine polaire et l'air doux d'origine subtripicale à une latitude assez basse, proche du 45ème parallèle au niveau de la France.

gfs_2017_03_05

Dans le Massif central, après le redoux pluvieux en cours, une courte accalmie se dessinerait jeudi AM et vendredi avant le retour des précipitations dans la nuit de vendredi à samedi. Les massifs du sud et de l'est pourraient ainsi être bien arrosés avant une distribution à nouveau plus favorable aux montagnes océaniques dimanche et les jours suivants. La température suffisamment basse devrait permettre des cumuls neigeux significatifs au-dessus de 1100 - 1300 m environ d'ici lundi soir. La carte ci-dessous issue du modèle Arpège montre les cumuls neigeux prévus d'ici lundi matin sur l'ensemble des montagnes françaises :

arpege_17_03_06

La tendance pour mardi et mercredi prochain est en revanche beaucoup moins favorable car la pluie remonterait jusqu'aux sommets. Toutefois, à partir de lundi, il faudra attendre les calages fins des modèles pour connaître plus précisément l'altitude de la limite pluie - neige.

Prochain bulletin vers le 11 mars.

Bonne soirée