Bonjour,

Le temps très agité s'est poursuivi jusqu'à la fin du mois de janvier sur les hautes terres du Massif central: douceur, fortes quantités de précipitations sur la bordure occidentale, vents forts, épisode de fortes chutes de neige sur la bordure orientale, etc. Pour ce dernier événement, entre le 25 et le 27 janvier, il est tombé 70 à 80 cm de neige fraîche dans le secteur du Mézenc, comme le montrent les photos ci-dessous dans la commune de Chaudeyrolles:

Mez_481aaa

Mez_430aaa

Mez_461aaa

Mez_534aa

Mez_539zzz

Malgré cette agitation et les nombreux redoux, les hautes terres du Massif central s'avèrent relativement bien enneigées à une semaine du début des vacances d'hiver. Au Mont-Dore, on relève aujourd'hui 1er février entre 15 cm à 1200 m et 155 cm à 1700 m, des valeurs conformes ou légèrement supérieures aux valeurs habituellement mesurées à cette période. On note donc un fort gradient altitudinal. Mais au-delà de ces chiffres, il faut insister sur les écarts entre versants aux vents (Ouest et Sud) recouverts d'une fine pellicule de neige frâiche et versants sous le vent (Est et Nord) où les cumuls sont importants dans les combes.

 

Dans les autres secteurs de montagne, l'enneigement est toujours largement excédentaire dans les Alpes du Nord : 1,5 m au col de Porte en moyenne montagne, 3 à 4 m au-dessus de 2000 m. A la station d'Aigleton par exemple, dans le massif de Belledonne, on mesure 3,2 m ce jour alors que la valeur médiane pour un 1er février est de 2,1 m seulement (calculs effectués à partir des données de Météo-France sur la période 2003-04 - 2017-18). L'enneigement est proche des valeurs normales dans la partie occidentale et centrale des Pyrénées et déficitaire en Corse. Voir graphiques et cartes interactives.

 

Les prévisions pour les jours qui viennent devraient réjouir les amateurs de sensations hivernales. En effet, d'après les modèles météos, l'Europe occidentale basculerait progressivement dans un flux nordique dans les jours qui viennent. La France serait alors sous l'influence d'un air froid d'origine continentale (voir graphique ci-dessous - Source modèle anglais UKMO - Prévision pour le 4 février).

UKMO_2018_02_04

A l'échelle du Massif central, les températures oscilleraient autour de -5°C vers 1500 m jusqu'en milieu de semaine prochaine, avec un ciel alternant éclaircies, nuages, averses de neige éparses. A court terme, deux épisodes neigeux un peu plus marqués sont envisagés, le premier dans la soirée de vendredi et le second dans la nuit de samedi à dimanche. Par cumul, ces petites chutes de neige pourraient apporter 10 à 20 cm supplémentaires au manteau neigeux, ce qui permettrait d'ouvrir la majorité des pistes des domaines nordiques à la veille des vacances de février. Il sera intéressant de suivre l'évolution des modèles dans les jours qui viennent, en particulier pour préciser l'importance et la localisation des chutes de neige (mauvaise lisibilité à partir de samedi - dimanche), ainsi que la situation météo plus floue à partir de mercredi, qui certes resterait hivernale, mais selon quelles modalités (intensité du froid, humidité) ?

Prochain bulletin vers le 11 février et bilan de janvier 2018 dans les semaines qui viennent.

Bonne soirée