Bonjour,

A l'opposé de janvier 2018, février 2018 se caractérise comme un mois très froid en altitude dans le Massif central, les moyennes mensuelles sont proches de -5°C au-dessus de 1500 m. Au sommet du Mont-Aigoual, Février 2018 se classe ainsi au 8ème rang des mois de février les plus froids depuis 1950. Les températures sont descendues très bas durant les derniers jours de février : -17,8°C aux Salces en Aubrac (source Infoclimat), -18,2°C à Riotord dans le haut Vivarais (source Infoclimat), -18,5°C à la Croix de Bauzon dans le Tanargue (source Infoclimat), -19,6°C à la station du Sancy 1660 m (source Infoclimat), -19,9°C au sommet du Signal de Randon en Margeride (source Météonews), etc. Il faut remonter à février 2012 voire avant pour retrouver de telles valeurs en altitude.

Les précipitations sont déficitaires à l'Ouest du MC durant ce mois de février, mais la bordure orientale a été bien arosée, les hauteurs de neige sont d'ailleurs excèdentaires, ce matin par exemple, on mesure 85 cm de neige au sommet de l'Aigoual. Dans les monts d'Auvergne, l'enneigement est faible au-dessous de 1300-1400 m, mais proche des valeurs médianes sur les versants nord ou protégés du vent. Au Mont-Dore par exemple, on mesure aujourd'hui entre 55 cm à 1300 m (60 cm) et 155 cm à 1700 m (170 cm). Les valeurs entre parenthèses correspondent aux valeurs médianes.

Photo qui montre les contraintes météos sur le matériel de mesure (vent, givre, etc.) - Ici la sonde Météo-France non loin de la station Infoclimat du Sancy (photo tel portable) :

IMG_20180225_101541

 

Dans les autres secteurs de montagne, l'enneigement est globalement excédentaire, les montagnes méditerranéennes comme les Alpes du Sud comblent leur retard grâce aux chutes de neige en cours. Les données détaillées sont disponibles dans les graphiques et sur la carte interactive.

D'après les modèles météos, durant les prochains jours, l'Europe occidentale et la France seraient soumises à un flux d'Ouest - Sud-Ouest très changeant, un peu humide, venté, avec des températures sans excès. Dans ces conditions de circulation atmosphérique, les éclaricies et les passages pluvio-neigeux devraient se succéder dans le Massif central, avec un isotherme 0°C très variable, oscillant le plus souvent entre 1300 et 2000 m d'altitude. Le manteau neigeux pourrait ainsi continuer à s'épaissir sur la bordure orientale, les massifs de l'Ouest comme le Cantal en particulier devraient également bénéficier de ces nouvelles chutes de neige. Toutefois, au vu des cumuls attendus relativement faibles et des redoux fréquents, l'enneigement devrait rester fugace sous 1300 - 1400 m d'altitude. Le prochain passage pluvio-neigeux est attendu dès la fin de la nuit et demain vendredi. A confirmer pour le moyen terme.

Prochain bulletin vers le 11 mars.

Bonne soirée