Evolution des précipitations dans le MC entre 1960 et 2010

 

L’évolution des précipitations depuis ces dernières décennies apparaît inégale à l'échelle globale, régionale et locale. Par exemple, sur les cartes mises en ligne par Météo-France pour la période 1959-2009 (source et réalisation Météo-France (http://www.meteofrance.fr/climat-passe-et-futur/climathd), le nord du pays enregistre une hausse des précipitations, à l'inverse, le sud du pays est moins arrosé, en particulier les secteurs soumis au climat méditerranéen. Comme on le voit sur la carte ci-dessous, la ligne de partage entre ces deux tendances opposées traverse le Massif central.

Carte ici : Carte_PrecipMF_1959_2009

L'analyse des données dans six stations du Massif central du réseau Météo-France durant la période 1961-2010 confirme ces inégalités spatiales en fonction de la latitude. En effet, alors que les précipitations annuelles augmentent au Mont-Dore de 3,9 % entre 1961-1985 et 1986-2010, soit une valeur de 0,8 % en moyenne par décennie, elles diminuent de 13,6 % au Mont Aigoual, soit une valeur de 2,7 % en moyenne par décennie.

A l'échelle saisonnière, l'hiver et le printemps subissent la baisse la plus marquée dans les monts d'Auvergne, alors qu'au Mont-Aigoual, c'est en été avec une baisse très sévère de 6,9 % en moyenne par décennie ! En revanche, dans l'ensemble des postes étudiés, les précipitations automnales tendent à augmenter, par exemple à Talizat (Cantal), la hausse est de 2,9 % en moyenne par décennie. Au regard des évolutions de chaque station étudiée, on peut supposer d'une part que les précipitations associées aux flux océaniques diminuent, en particulier en hiver, et d'autre part que les précipitations associées aux flux méditerranéns augmentent, en particulier en automne.

Enfin, sur la période décembre – mars propice aux chutes de neige, les précipitations diminuent dans tous les postes étudiés: -0,3 % seulement en moyenne par décennie au Mont-Dore mais -4 % en moyenne par décennie au Mont-Aigoual.

La prise en compte des données récentes, notamment celles de la décennie en cours (2011-2020), permettront d'affiner ces premières analyses qui montrent des évolutions inégales à l'échelle du Massif central.

Sources:

GIEC, 2013. Résumé à l’intention des décideurs, Changements climatiques 2013 : les éléments scientifiques. Contribution du Groupe de travail I au cinquième Rapport d’évaluation du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, Sous la dir. de Stocker, T.F., D. Qin, G.-K. Plattner, M. Tignor, S. K. Allen, J. Boschung, A. Nauels, Y. Xia, V. Bex et P.M. Midgley. Cambridge : Cambridge University Press, 27 p.

Planton S., Bopp L., Brun E. et al., 2015. Evolution du climat depuis 1850 [En ligne], La Météorologie, n° 88, février 2015, p. 48-55.

Serre F., 2015. Les singularités du climat et son évolution récente dans le massif des monts Dore et dans la réserve naturelle nationale de Chastreix-Sancy. Rapport d’étude, Pnr des Volcans d’Auvergne, mai 2015, 48 p.

Serre F., 2018. Les changements climatiques dans le Pnr des Volcans d’Auvergne (secteur Cantal) et les impacts sur les loisirs neige. Rapport d’étude, Pnr des Volcans d’Auvergne, août 2018, 43 p.