Bonjour à tous,

Après un début d'hiver particulièrement morose, la majorité du Massif central est désormais bien enneigé. En effet, la partie orientale (photo du Gerbier de Jonc du 24 janvier ci-dessous, d'autres photos ici) dans un premier temps, puis la partie occidentale ces derniers jours, ont subi successivement des chutes répétées et abondantes. Au Mont-Dore 1200 m, on est passé de 15 cm à 80 cm en 4 jours avec une chute > 30 cm en 24 h jeudi dernier, intensité observée 3 fois seulement depuis 1999.

PanoGerbier02a

Les hauteurs de neige mesurées ce jour sont élevées pour un 1er février. Les valeurs médianes entre parenthèses sont calculées sur la période 2003-04 - 2014-15: à 1200 m, 80 cm (25 cm), à 1500 m, 100 cm (75 cm), à 1700 m, 160 cm (145 cm). D'ailleurs dans ce dernier cas, le GPS a été bien utile pour retrouver le jalon (photo ci-dessous prise au tél portable, le ski permet de donner un peu de contraste à l'image):

IMG_20150201_102351_263

Les conditions de ski sont très bonnes hors zones ventées, c'est-à-dire dans les bois, au-dessous de 1300 / 1400 m environ.

Grâce aux chutes de neige de la dernière décade de janvier, le bilan du mois en termes d'enneigement est proche des normales : au Mont-Dore 1200 m, 17 jours de chutes de neige, 27 jours de neige au sol, 63 cm d'épaisseur maximale (le 31 janvier). Pour les températures, au sommet du Mont Aigoual, la moyenne est proche de -1°C. Janvier 2015 est donc frais, en comparaison avec les valeurs des mois de janvier des 30 ou des 60 dernières années. Toujours au sommet du Mont-Aigoual, les rafales ont dépassé à deux reprises les 150 km/h. Dans le massif des Monts Dore, après la station installée à  la cabane du Ferrand à 1660 m, un anémomètre sonique est en cours d'installation au sommet des téléskis du Ferrand; nul doute qu'on enregistrera ici aussi des valeurs spectaculaires, comme au sommet de l'Aigoual.

Dans les autres secteurs de montagne, comme prévu, les Pyrénées ont reçu des chutes très abondantes, de telle sorte qu'on atteint ou qu'on dépasse les hauteurs de 2013 à la même date : 250 cm par exemple au Lac d'Ardiden, soit la valeur la plus élevée sur la période disponible (depuis 2003). Les Alpes du Nord ont également reçu des chutes abondantes, et les niveaux d'enneigement sont désormais proches des normales en haute montagne, excédentaire en moyenne montagne. Au col de Porte par exemple, à 1300 m, on mesure aujourd'hui 140 cm, valeur qui n'a pas été atteinte depuis 1986 !

Les graphiques et la carte résument l'évolution de ces 10 derniers jours: croissance spectaculaire des courbes d'enneigement et passage d'un grand nombre de postes du "rouge" au "vert".

Comme le bulletin est long, je vais être rapide pour les prévisions des prochains jours. A priori, le flux devient continental, encore de faibles chutes de neige dans le Massif central, et progressivement un froid plus vif, accentué par le vent d'Est ou de Nord-Est.

Prochain bulletin vers le 11 février sauf événement intéressant.

Bonne soirée